Révolution dans la recharge : Gravity introduit des « arbres de recharge » super puissants

  • 4 minutes de lecture

Révolution dans la recharge : Gravity introduit des « arbres de recharge » super puissants. Ensuite révolution dans la recharge : Gravity introduit des « arbres de recharge » super puissants. Enfin révolution dans la recharge : Gravity introduit des « arbres de recharge » super puissants.

Gravity, une société new-yorkaise innovante, a annoncé son projet ambitieux de déployer des « arbres de recharge » sur les trottoirs des grandes villes américaines. Ces dispositifs visent à révolutionner l’expérience de recharge pour les propriétaires de VE. Offrant ainsi des chargeurs ultra-puissants de 200 à 500 kW.

Révolution dans la recharge : Gravity introduit des "arbres de recharge" super puissants

⚡ Des arbres de recharge avec 500 kW de puissance

Recharger une voiture électrique loin de chez soi peut se révéler fastidieux. De nombreuses stations sont défectueuses et celles qui fonctionnent affichent souvent des vitesses de recharge décevantes. Gravity entend bien changer la donne en proposant des solutions de recharge ultra-rapides. Ces « arbres de recharge », nommés « DEAP Tree », utiliseront des chargeurs capables de délivrer  jusqu’à 500 kW. Une puissance inédite qui permettrait de récupérer 320 km d’autonomie en seulement 5 minutes. Le dispositif, baptisé « DEAP Tree », utilise l’énergie du réseau existant et un câble de recharge rangé dans un bras mécanique pour brancher la voiture. Sans gêner la circulation ni les piétons une fois l’opération terminée.

🔧 Un défi technologique

Cependant, atteindre une telle puissance de recharge n’est pas sans défis. La recherche sur les batteries est un domaine qui mobilise énormément de ressources depuis des décennies. Mais le saut technologique déterminant n’a jamais eu lieu. La capacité des batteries et la vitesse de recharge restent des obstacles majeurs.

Le défi est de créer une batterie capable de stocker autant d’énergie qu’un réservoir de carburant diesel (60 litres de fuel) et de se recharger en moins de 5 minutes. Sans perdre de performance ou de solidité sur la durée de vie du véhicule.

🚧 La barrière physique

Les contraintes physiques limitent la possibilité de transfert rapide d’énergie dans une batterie électrique. Pour transférer l’énergie nécessaire à un véhicule électrique en 5 minutes, il faudrait une puissance de 2,2 MW. Une valeur proche de celle d’un transformateur de moyenne puissance alimentant plusieurs centaines de foyers. Les câbles de recharge capables de supporter cette puissance seraient énormes et difficilement maniables.

⚖️ Une vision pour l'avenir

Gravity propose deux types de chargeurs : un avec 200 kW (de quoi reprendre 320 km en 13 minutes) et un autre avec 500 kW (320 km en 5 minutes). En plus, la société promet une charge bidirectionnelle, permettant aux chargeurs de contribuer à soutenir le réseau.

Bien que la puissance de 500 kW dépasse les capacités actuelles des véhicules électriques disponibles, les avancées dans la chimie des batteries laissent entrevoir des possibilités futures. Les modèles les plus avancés supportent aujourd’hui jusqu’à 350 kW, mais il est fort probable que cette limite soit repoussée prochainement. En attendant, Gravity a déjà démontré son savoir-faire en installant un réseau de chargeurs de 500 kW dans un parking à New York.

Si les ambitions de Gravity sont prometteuses, il reste à voir si les défis techniques et physiques peuvent être surmontés. Pour ensuite rendre les arbres de recharge une réalité courante dans les grandes villes américaines et pourquoi pas même dans le monde entier. En attendant, l’entreprise a déjà prouvé qu’elle pouvait innover avec son réseau de chargeurs de 500 kW. La prochaine étape sera l’installation de ces arbres de recharge sur les trottoirs. Une avancée significative vers une mobilité électrique plus accessible et durable.

Laisser un commentaire